Your browser doesn't support javascript.
Show: 20 | 50 | 100
Results 1 - 3 de 3
Filter
Add filters

Document Type
Year range
1.
Annales Francaises de Medecine d'Urgence ; 10(4-5):251-260, 2020.
Article in French | ProQuest Central | ID: covidwho-2285498

ABSTRACT

L'arrivée brutale de l'épidémie sanitaire liée au SARS-CoV-2 dans la région Grand Est a conduit les services de soins de cette région à s'adapter rapidement à la situation. Le Plan blanc a été déployé dans les hôpitaux de Strasbourg et Nancy dès le 13 mars 2020 afin de faire face à un afflux massif de patients. Face à cette urgence sanitaire d'un type nouveau, la maternité de Nancy s'est réorganisée forte de l'expérience des services strasbourgeois rapidement mis en tension afin d'assurer l'accueil et de dispenser les meilleurs soins possible aux parturientes dans un environnement limitant au maximum leur risque de contamination. Du fait du haut risque de transmission virale, un suivi anténatal par téléconsultations et visites à domicile par le réseau de ville (sages-femmes libérales, généralistes) a été organisé pour les grossesses à bas risque. Sur site, un triage des admissions a rapidement été mis en place ainsi que la création d'un circuit spécifique dédié aux patientes à risque ou confirmées porteuses du SARS-CoV-2. Des procédures de prise en charge gynéco-obstétricales, anesthésiques et pédiatriques ont été rédigées et révisées par les différentes équipes au fur et à mesure de l'évolution des connaissances et des recommandations émises par les sociétés savantes. L'objectif de cet article est de détailler l'ensemble de l'organisation mise en place, de décrire les difficultés de fonctionnement rencontrées lors du pic de l'épidémie et d'analyser les points d'amélioration mis en évidence.Alternate abstract: The sudden arrival of the SARS-CoV-2 outbreak conducted healthcare departments to rapidly adapt their organizations. The White Plan has been activated in Strasbourg and Nancy the March 13, 2020 to deal with a massive influx of patients. Due to this new kind of sanitary emergency, build on Strasbourg's experience, the University Maternity of Nancy has been reorganized in order to propose the best care conditions for women in an environment limiting the risk of contamination. In view of the high risk of viral transmission, antenatal follow-up by teleconsultations and home visits provided by independent midwives and general practitioners was promoted for low-risk pregnancies. A pre-admission triage system and a specific circuit for patients suspected or infected with SARS-CoV-2 have been created. Specific procedures of care in anesthesiology, obstetrics and pediatrics have been drawn up and regularly revised according to national recommendations and literature. The aim of the article is to describe our health care organization, to highlight operational difficulties and points of improvement identified.

2.
Annales de Dermatologie et de Vénéréologie - FMC ; 2(8):A131, 2022.
Article in English | PubMed Central | ID: covidwho-2158826

ABSTRACT

Introduction: Les effets de la pandémie COVID-19 sur la prise en charge du mélanome sont diversement appréciés selon les études;certaines montrent des formes plus agressives après le début du confinement, d'autres montrent un impact minime. Nous avons analysé l'effet de la 1re vague de la pandémie de COVID-19 sur les nouveaux cas de mélanomes diagnostiqués en France au sein du consortium RIC-Mel (Réseau pour la recherche et l'investigation clinique sur le mélanome). Matériel et méthodes: Tous les nouveaux cas de mélanomes diagnostiqués un an avant le début du 1er confinement (17/03/2019–16/03/2020) ont été comparés à ceux diagnostiqués après (11/05/2020–10/05/2021). Les critères analysés étaient l'âge au diagnostic, le sexe, l'épaisseur du mélanome (mm), la présence d'ulcération, le type de mélanome, la présence de métastase répartie en 4 stades (8e classification AJCC). Résultats: Au total, 2137 nouveaux cas de mélanomes étaient inclus sur 28 centres : 1119 avant le confinement et 1018 après. L'âge moyen (64 avant, 63 après), la répartition en tranche d'âge, le sexe-ratio (1,14 avant, 0,98 après) étaient similaires dans ces 2 périodes. En post-confinement, les mélanomes primitifs tendaient à être plus épais, étaient plus souvent ulcérés (22,3 % pré vs 25,4 % post). Les patients présentaient une maladie à un stade plus avancé après le confinement : moins de stade 0, plus de stade 2 et 3. Discussion: Notre étude montre un effet du confinement sur le stade des mélanomes au moment de leur prise en charge initiale. Comme plusieurs études l'ont montré, les stades 0 étaient moins fréquents. L'épaisseur des mélanomes invasifs n'était pas significativement augmentée contrairement aux résultats d'études de plus faibles effectifs ou monocentriques. Deux grandes études multicentriques retrouvent des résultats contradictoires : l'une européenne (4033 patients) montre un Breslow plus épais tandis que l'autre nationale (20 434 patients) ne révèle pas d'effet significatif. Contrairement à ces 2 études basées sur des registres histologiques, notre analyse est clinique, incluant l'ensemble des patients tous stades confondus. Ainsi, les stade 2 et 3 après le confinement étaient plus fréquents en accord avec la plupart des publications. En conclusion, notre étude nationale montre que la pandémie de COVID-19, à partir du 1er confinement, a eu un impact péjoratif conduisant au diagnostic de mélanome à un stade plus avancé.

3.
Annales Francaises de Medecine d'Urgence ; 10(4-5):251-260, 2020.
Article in French | EMBASE | ID: covidwho-1403434

ABSTRACT

The sudden arrival of the SARS-CoV-2 outbreak conducted healthcare departments to rapidly adapt their organizations. The White Plan has been activated in Strasbourg and Nancy the March 13, 2020 to deal with a massive influx of patients. Due to this new kind of sanitary emergency, build on Strasbourg's experience, the University Maternity of Nancy has been reorganized in order to propose the best care conditions for women in an environment limiting the risk of contamination. In view of the high risk of viral transmission, antenatal follow-up by teleconsultations and home visits provided by independent midwives and general practitioners was promoted for low-risk pregnancies. A pre-admission triage system and a specific circuit for patients suspected or infected with SARS-CoV-2 have been created. Specific procedures of care in anesthesiology, obstetrics and pediatrics have been drawn up and regularly revised according to national recommendations and literature. The aim of the article is to describe our health care organization, to highlight operational difficulties and points of improvement identified.

SELECTION OF CITATIONS
SEARCH DETAIL