Your browser doesn't support javascript.
Show: 20 | 50 | 100
Results 1 - 5 de 5
Filter
1.
Bulletin de l'Academie Nationale de Medecine ; 2022.
Article in English, French | Scopus | ID: covidwho-2014923

ABSTRACT

The French Armed Forces Biomedical Research Institute (IRBA) deeply involved in research on SARS-COV-2, participated in the creation of the Obépine sentinel network in charge of detecting, qualifying and quantifying the virus genome in wastewater in France. During this pandemic, wastewater-based epidemiology has proven to be a first class public health tool for assessing viral dynamics in populations and environment. Obépine has also conducted research demonstrating the low infectivity of faeces and wastewater and allowed for early detection of epidemic waves linked to new variants. The IRBA has adapted this powerful tool to the monitoring of viral infections on board the aircraft carrier Charles-de-Gaulle in order to get an operational system for anticipation after the first local outbreak in 2020. The presence of this surveillance and anticipation tool has allowed a better management of SARS-CoV-2 contingent introductions on board during stopovers or crewmembers entries. The combination of a mandatory vaccination protocol and the surveillance of viral circulation in black waters has made it possible to identify and locate cases, and thus to continue the operational mission in the COVID-19 environment while limiting the spread and preserving the health of the crew. This innovative tool can easily be redirected to the search for any other pathogens in blackwater or even, in the long term, to ensure health surveillance of any military establishment, at sea or on land, in France or on overseas bases. © 2022 l'Académie nationale de médecine L'Institut de recherche biomédicale des armées (IRBA), largement impliqué dans la recherche sur le SARS-CoV-2, a cofondé le réseau sentinelle Obépine chargé de détecter, de qualifier et de quantifier le génome du virus dans les eaux usées en France. Durant cette pandémie, l’épidémiologie basée sur les eaux usées s'est avérée être un outil de santé publique de premier ordre pour évaluer la dynamique virale dans les populations et l'environnement. Obépine a également mené des travaux de recherche ayant démontré la faible infectiosité des matières fécales et des eaux usées et permis de détecter en avance de phase les vagues épidémiques liées aux nouveaux variants. L'IRBA a adapté cet outil performant au suivi des infections virales sur le porte-avions Charles-de-Gaulle à la suite d'une première épidémie à bord en 2020. Cet outil de surveillance a facilité la gestion du risque de contamination virale à bord lors des escales et des entrées de personnels. La lutte contre la circulation virale permettant le maintien de la capacité opérationnelle repose sur un ensemble de mesures: vaccination du personnel, suivi des eaux noires par PCR pour la détection d'une circulation virale, capacité de diagnostic par PCR des sujets symptomatiques ou contacts pour l'identification et le suivi des cas. Cet outil innovant peut être réorienté vers la recherche d'autres agents pathogènes dans les eaux noires, voire, à terme, permettre d'assurer une surveillance sanitaire des militaires, en mer ou à terre, en métropole ou sur une base outre-mer. © 2022 l'Académie nationale de médecine

2.
Bulletin de l'Académie Nationale de Médecine ; 2022.
Article in French | ScienceDirect | ID: covidwho-1982596

ABSTRACT

Résumé L’Institut de recherche biomédicale des armées (IRBA), largement impliqué dans la recherche sur le SARS-CoV-2, a cofondé le réseau sentinelle Obépine chargé de détecter, de qualifier et de quantifier le génome du virus dans les eaux usées en France. Durant cette pandémie, l’épidémiologie basée sur les eaux usées s’est avérée être un outil de santé publique de premier ordre pour évaluer la dynamique virale dans les populations et l’environnement. Obépine a également mené des travaux de recherche ayant démontré la faible infectiosité des matières fécales et des eaux usées et permis de détecter en avance de phase les vagues épidémiques liées aux nouveaux variants. L’IRBA a adapté cet outil performant au suivi des infections virales sur le porte-avions Charles-de-Gaulle à la suite d’une première épidémie à bord en 2020. Cet outil de surveillance a facilité la gestion du risque de contamination virale à bord lors des escales et des entrées de personnels. La lutte contre la circulation virale permettant le maintien de la capacité opérationnelle repose sur un ensemble de mesures : vaccination du personnel, suivi des eaux noires par PCR pour la détection d’une circulation virale, capacité de diagnostic par PCR des sujets symptomatiques ou contacts pour l’identification et le suivi des cas. Cet outil innovant peut être réorienté vers la recherche d’autres agents pathogènes dans les eaux noires, voire, à terme, permettre d’assurer une surveillance sanitaire des militaires, en mer ou à terre, en métropole ou sur une base outre-mer. Summary The French Armed Forces Biomedical Research Institute (IRBA) deeply involved in research on SARS-COV-2, participated in the creation of the Obépine sentinel network in charge of detecting, qualifying and quantifying the virus genome in wastewater in France. During this pandemic, wastewater-based epidemiology has proven to be a first class public health tool for assessing viral dynamics in populations and environment. Obépine has also conducted research demonstrating the low infectivity of faeces and wastewater and allowed for early detection of epidemic waves linked to new variants. The IRBA has adapted this powerful tool to the monitoring of viral infections on board the aircraft carrier Charles-de-Gaulle in order to get an operational system for anticipation after the first local outbreak in 2020. The presence of this surveillance and anticipation tool has allowed a better management of SARS-CoV-2 contingent introductions on board during stopovers or crewmembers entries. The combination of a mandatory vaccination protocol and the surveillance of viral circulation in black waters has made it possible to identify and locate cases, and thus to continue the operational mission in the COVID-19 environment while limiting the spread and preserving the health of the crew. This innovative tool can easily be redirected to the search for any other pathogens in blackwater or even, in the long term, to ensure health surveillance of any military establishment, at sea or on land, in France or on overseas bases.

3.
Virologie ; 26(2):181, 2022.
Article in English | EMBASE | ID: covidwho-1912989

ABSTRACT

Several COVID-19 vaccines have now been deployed to tackle the SARSCoV- 2 pandemic, most of them based on messenger RNA or adenovirus vectors. The duration of protection afforded by these vaccines is unknown, as well as their capacity to protect from emerging new variants. To provide sufficient coverage for the world population, additional strategies need to be tested. The live pediatric measles vaccine (MeV) is an attractive approach, given its extensive safety and efficacy history, along with its established large-scale manufacturing capacity. We develop an MeVbased SARS-CoV-2 vaccine expressing the prefusion-stabilized, membrane-anchored full-length S antigen, which proves to be efficient at eliciting strong Th1-dominant T-cell responses and high neutralizing antibody titers. In both mouse and golden Syrian hamster models, these responses protect the animals from intranasal infectious challenge. Additionally, the elicited antibodies efficiently neutralize in vitro the three currently circulating variants of SARS-CoV-2.

5.
Revue des Maladies Respiratoires Actualités ; 14(1):19-20, 2022.
Article in French | ScienceDirect | ID: covidwho-1586708

ABSTRACT

Introduction Même si depuis 18 mois, le SARS-Cov2 a fait disparaître toute trace des virus respiratoires hivernaux historiques, les virus de la grippe, responsables de plusieurs pandémies durant le 20e siècle et d’une mortalité non négligeable, restent un sujet d’étude d’actualité. De nombreux travaux ont étudié la réaction immune innée post infection grippale mais sous un angle quantitatif en terme cellulaire et cytokinique. Le développement de technologie de microscopie moderne permettant d’étudier un organe entier en profondeur en conservant une excellente résolution mérite d’être évaluée. Peu de données sont disponibles sur l’intérêt de la M2P dans l’exploration du poumon et aucune sur son intérêt dans l’exploration des mécanismes immunitaires post infection grippale. Le but de ce travail est donc d’étudier l’intérêt de la M2P dans l’exploration des dommages structurales pulmonaires et du recrutement cellulaire après infection par le virus de la grippe d’un modèle murin. Méthodes Nous avons infecté des souris C57bl/6J génétiquement modifiées, dont les cellules CD11C+ expriment une protéine fluorescente jaune, par voie inhalée avec Influenzavirus (adapté à la souris) auquel la protéine NS1 a été couplée à une protéine fluorescente rouge. En plus de cette fluorescente endogène, nous avons utilisé un Ac anti F4/80 couplé à une protéine fluorescente bleue pour visualiser les macrophages. Nous avons ensuite étudié les poumons à jour 1, 2, 3, 4, 5 post infection en cytométrie en flux pour quantification cellulaire, dosage cytokinique et exploration en M2P. Nous avons développé un protocole d’imagerie M2P Intravital ex vivo pour évaluer le trafficking cellulaire. Résultats M2P a permis de mettre en évidence des dommages structuraux pulmonaires, de localiser les sites infectés, d’étudier les interactions cellulaires et d’étudier l’évolution dans le temps post infection. Ces résultats enrichissent et complètent les données quantitatives déjà publiées (cytométrie) et permettent d’étudier dans le temps la cinétique et la localisation des lésions et du recrutement cellulaire. De plus, le protocole d’imagerie Intravitale ex vivo a été mis au point. Conclusion En complément des analyses usuelles (cytométrie en flux, dosage cytokines…), M2P est donc une technologie pertinente et prometteuse dans les études précliniques en infectiologie respiratoire nous a permis de décrire une base physiopathologique de référence pour de futures études notamment d’impact des traitements anti-viraux ou anti-inflammatoires.

SELECTION OF CITATIONS
SEARCH DETAIL