Your browser doesn't support javascript.
Control and Insecurity in Australian and Canadian Universities during the COVID-19 Pandemic
Relations Industrielles ; 77(2), 2022.
Article in English | ProQuest Central | ID: covidwho-2025306
ABSTRACT
We studied 14 universities across Canada and Australia to examine how the COVID-19 crisis, mediated through management strategies and conflict over financial control in higher education, influenced workers’ job security and affective outcomes like stress and happiness. The countries differed in their institutional frameworks, their union density, their embeddedness in neoliberalism and their negotiation patterns. Management strategies also differed between universities. Employee outcomes were influenced by differences in union involvement. Labour cost reductions negotiated with unions could improve financial outcomes, but, even in a crisis, management might not be willing to forego absolute control over finance, and it was not the depth of the crisis that shaped management decisions. AlternateCette étude examine comment la pandémie de COVID-19 et les stratégies mises en oeuvre par la gestion universitaire ont influencé la sécurité d'emploi, le stress et le bonheur des travailleurs de l'enseignement supérieur. Les données quantitatives et qualitatives primaires proviennent d'une enquête menée dans quatorze universités en Australie et au Canada, complétée par des recherches secondaires. L'analyse examine les réponses des institutions et des travailleurs à la pandémie, ainsi que les conflits qui en résultent en matière de contrôle financier et ce, tant aux niveaux macro (secteur), méso (université) et micro (individu). Au niveau macro, les réponses des universités ont été façonnées par les politiques publiques de l'État aux niveaux national et infranational. Dans les deux pays l’approche avait une forme nettement " néolibérale ". Toutefois, les universités australiennes ont été davantage exposées à la pression financière en faveur des suppressions d'emplois, et la direction de ces universités a peut-être été plus encline à procéder à des mises à pied que l'ensemble des universités canadiennes. Les différences au niveau du soutien institutionnel au syndicalisme au niveau macro ont influencé la manière dont le personnel universitaire a été affecté aux niveaux méso et micro. La restructuration des universités, dans les deux pays, a eu un impact négatif sur la sécurité d'emploi et les perspectives de carrière, ce qui a entraîné une diminution de la satisfaction professionnelle et une augmentation du stress. Pour de nombreux membres du personnel professionnel, le travail à domicile était nouveau et libérateur, tandis que pour d’autres membres du personnel universitaire, le travail à domicile était une expérience négative. Notre analyse démontre que les expériences du personnel universitaire ont été influencées par d'autres facteurs que les modalités de travail mises en place par les universités pendant la pandémie de COVID-19. Les approches des universités en matière de protection de l'emploi, de restructuration et d'engagement avec le personnel par le biais des syndicats semblent influencer la satisfaction, le stress et le bonheur du personnel. Nos résultats s'inscrivent dans le prolongement de la littérature qui documente la manière dont les processus de néolibéralisation sont régulièrement contestés par le personnel universitaire dans le cadre de diverses actions individuelles et collectives, en particulier en temps de crise. Nous soutenons que la théorisation des luttes pour le contrôle du travail devrait être étendue aux luttes pour le contrôle des finances.
Keywords

Full text: Available Collection: Databases of international organizations Database: ProQuest Central Type of study: Qualitative research Language: English Journal: Relations Industrielles Year: 2022 Document Type: Article

Similar

MEDLINE

...
LILACS

LIS


Full text: Available Collection: Databases of international organizations Database: ProQuest Central Type of study: Qualitative research Language: English Journal: Relations Industrielles Year: 2022 Document Type: Article